A La Manche, un chat tué par des chiens: ses propriétaires bouleversés

A La Manche, un chat tué par des chiens: ses propriétaires bouleversés

Le couple avait quatre chats et deux chiens, qui ont été adoptés au SPA ou ont emmené la famille.
Le couple n'a que quatre chats et deux chiens, qui ont été adoptés au SPA ou pris par la famille. (© La Gazette de la Manche)

Samedi 19 décembre 2020, vers 10 heures, Fleur, un petit chatte environ 4 ans, se promenait sous le jardin de la maison de Catherine et Alain Droullon Saint-Martin-de-Lantel, sous l'autorité de sa commune Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche).

Une meute de chiens

En même temps un paquet environ 15 chasse au chien apparaît de nulle part et attaque le chat. Alain Droullon, avis de aboiement Les chiens en colère quittent son sous-sol avec des pantoufles et tombent en arrière quand il se rend compte que son chat est piégé dans des canines sauvages.

«Mon mari ne pouvait rien faire et était choqué par l'émotion», se souvient Catherine Droullon alors qu'elle luttait pour retenir ses larmes.

En se dépêchant, deux chiens ont glissé sous la clôture et ont été retrouvés dans le jardin. Trente minutes plus tard, alors que le couple a récupéré leur chat mort, arrive le président de l'association des chasseurs de Saint-Martin-de-Landelles, Michel Auvray.

" Un accident "

Pour Michel Auvray, c'est probablement une combinaison de mauvaises conditions:

"Les chiens étaient au mauvais endroit au bon moment. Leur maison est à l'orée de la forêt, les chiens ont attrapé le chat. Il n'y a rien de spécifique qui nous empêche de chasser à une certaine distance, même si on évite de s'approcher des maisons."

Michel AuvrayPrésident de l'association de chasse

Le couple qui a vécu dans la maison pendant trois ans dit que c'est la première fois que des chasseurs sont actifs si près de chez eux. Ils chassent généralement beaucoup plus loin. "

Quiconque poursuit depuis 40 ans, le triste événement dans un «accident». «Il est arrivé une quinzaine de fois que les chiens tuent des chats lors d'une chasse. C'est comme ça. "

Les chasseurs étaient accompagnés d'une quinzaine de chiens de chasse issus d'un «forfait agréé de l'élevage de La Haye-Pesnel», poursuit le président de la société de chasse.

Durant cette période, les chasseurs landais chassent le cerf et le sanglier. Le président, qui n'a pas divulgué le comté de la bataille, assure qu'il n'y a plus d'obligation de rapporter les batailles au comté.

"Inadmissible"

Mais en demandant à la maire, Brigitte Michel, c'est une autre histoire:

"Il ne faut pas recommencer, c'est inacceptable. Normalement, quand il y a des coups dans la chasse, le comté doit donner son consentement. Si tout se passe selon les règles, alors cela sera considéré comme un accident."

Brigitte Michelmaire de Saint-Martin-de-Landelles

Catherine et Alain Droullon n'ont pas la même vision des choses. Ils ont perdu leur animal de compagnie et espèrent entendre leur chagrin.

"J'ai contacté la SPA de Fougères, la Fondation Brigitte Bardot, département de la Manche, département d'Avranches, le médiateur de la justice, je suis allé voir le maire de la ville, maintenant je fais appel aux médias. Je ne trouve pas cela normal, c'est injuste", at-il déclaré. .

Catherine Droullon