ASSE: "Ne pas pouvoir assister au derby est triste"

ASSE: "Ne pas pouvoir assister au derby est triste"

(Photo: PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Pour la première fois de l'histoire, le match entre l'Olympique Lyonnais et St-Etienne se déroulera sans supporters, à huis clos. Pour Olympique-et-lyonnais.com, plusieurs abonnés ont exprimé leur frustration car ils n'ont pas pu regarder ce derby.

Dimanche, les 22 joueurs du match entre l'Olympique Lyonnais et St-Etienne entreront sur le terrain devant des bases vides. En raison de son état de santé, les jeux se jouent désormais à huis clos. C'est la première fois dans l'histoire que cette affiche tant attendue sera reproduite sans spectateur. "C'est triste. J'ai regardé mon premier derby à Lyon le 25 février 1990, depuis je n'ai perdu personne ", Je me rappelle Stefan, mieux connu sous son surnom Phanou Herko sur Twitter. Les autres supporters que nous avons interrogés partagent cette frustration, bien qu'ils comprennent les besoins de ces mesures. "C'est une grosse déception car c'est mon 40e anniversaire, alors j'aimerais être au stade pour en faire l'expérience pour mon anniversaire." fiducies Lored, inscrit au Virage Nord depuis une quinzaine d'années. Puis on a l'habitude de voir un stade sans supporters rivaux pendant quelques années, notamment pour le derby. Un derby sur un terrain vide est frustrant, mais quoi qu'il arrive, s'il y a une victoire à la fin, cela ne vous empêchera pas d'être satisfait et de vous faire des amis de l'autre côté. "

Pour l'essentiel, ce combat entre l'OL et l'ASSE perdra son unicité. «Il perd clairement sa saveur. Au-delà de l'aspect sportif, la compétition se déroule avec beaucoup d'intensité, avec nous et avec eux, rapporter Nicolas, fidèle au Tour Sud depuis plus de 20 ans. C'est génial de jouer à ce jeu sans les fans. Malheureusement, vous devez vivre avec. " Ses coéquipiers Leo Dubous il doit ignorer ce contexte particulier pour rechercher la victoire. «Ces dernières années, il y a eu une absence de supporters de Saint-Étienne, ce qui, à mon avis, est un élément qui a fait perdre un peu de saveur à l'affiche. précieux Alexandre, également présent à South Turn depuis 10 ans. Puis un derby reste un derby, il est ancré à tous les supporters lyonnais, donc à huis clos ou pas, les joueurs doivent donner leur cœur et leur vie sur le terrain pour ramener la victoire. Et encore plus dans ces moments où nous ne pouvons plus venir au stade. "

"Lyon est notre passion"

S'ils ne peuvent plus rejoindre le Parc OL, ces supporters continuent de regarder leur équipe à la télé, même si les conditions sont complètement différentes de plus près du terrain. «La passion reste limitée. Nous dépensons moins. Quand je suis sur le terrain, je suis acteur et je fais partie d'une collection qui influence le cours des événements, Explique Stefan. L'ajout de toutes les voix et la chaleur de la foule me manquent. " Mais cela n'affecte pas leur amour pour l'Olympique Lyonnais dans son ensemble. " Les supporters, et en particulier les équipes d'échographie, apportent cette ambiance qui permet au spectateur ordinaire d'être piégé dans le pari d'un match, confirme Alexandre. Cette situation ne fait que renforcer le sentiment d'attachement que j'ai à ce club. Même si on a réussi à "taper beaucoup" ces dernières années sur le terrain, au final, on y retourne à chaque fois car Lyon est notre passion. "

Ces abonnés ne sont pas allés voir leur formation préférée depuis les derniers rendez-vous de la saison dernière contre la Juventus (1-0, 26 février) et le PSG (1-5, 4 mars). Une très longue période qui crée inévitablement des écarts. "Les cérémonies autour de la course. C'est quelque chose qui se produit instinctivement. Vivez l'avant-match, participez à l'ambiance car lorsque vous êtes en ligne, vous êtes plus un spectateur qu'un consommateur. Rencontrer la famille, parmi les tactiques. Avant le derby, cette excitation que nous aurons dans l'avant-match, les animations dans les tribunes, le tifo, tout cela manque bien car l'athlète, on peut tous en faire l'expérience un peu avec un proxy à la télé, Remarques Nicolas. Ce que nous nous donnerons lors de la rencontre, qui n'existe plus. "

"Trouvez les personnes que vous avez vues"

Lored a hâte de revenir au Parc OL avec ses amis pour vivre pleinement les rencontres. "Trouvez les gens que vous avez vus. Ce sont des détails, regarder l'échauffement, sentir la nourriture, l'herbe coupée, toutes ces petites choses qui nous ramènent au football. Bien sûr, l'atmosphère du stade et les voix de Ventilateurs, souligne. On peut regarder un match pourri mais avec une ambiance sympa et ça à la télé on ne peut pas le sentir. Il y a toujours un partage qui existe et qui manque. "

Stefan est nostalgique de moments très spécifiques. Les trois secondes pendant lesquelles des dizaines de milliers de personnes retiennent leur souffle devant un but, se douchent de bières et scandent «Lyonnais, Lyonnais…». " Une chanson qui actuellement ne résonne plus sur scène, mais qui doit résider chez ses partenairesAnthony Lopes pour les prochains rendez-vous, et surtout le derby du dimanche. "Nous savons que nos supporters voulaient mettre le feu au stade. C'est à nous de faire le travail pour qu'ils soient fiers de notre équipe. Ils parviennent à faire passer les messages, nous avons reçu des lettres, ils sont publiés dans les vestiaires, a révélé le garde lors d'une conférence de presse vendredi. Ils nous donnent beaucoup de détermination pour gagner ce combat. On s'échauffait la veille d'un match, ça n'arrivera pas, mais c'est le contexte actuel et il faut s'adapter. " L'effacement des trois points contre les Verts serait un beau message adressé aux fans de Rhodes