Goliath, chien-loup du Puy du Fou: sa nouvelle vie en Bretagne

Goliath, chien-loup du Puy du Fou: sa nouvelle vie en Bretagne



"Il est heureux, il est ajusté", dit Sven. Le photographe Mellac est l'heureux compagnon de voyage de Goliath, un adorable loup tchécoslovaque de 9 ans depuis quelques semaines. Après j'étais avec Gauvain, un autre chien de la même race, l'une des stars des Vikings – l'attraction du Puy du Fou (Vendée) qui raconte le pillage du village de Fort de l'An Mil par ces terribles guerriers de Nord – Goliath profite désormais d'une heureuse retraite à Mellac (29).

Au Puy du Fou, ils remplacent les chiens après sept ou huit ans de performances

"Il a fait environ 170 spectacles par an." Et il a même atteint certaines annonces. Ainsi, bien qu'il devienne parfois le sujet de quelques tournages avec son nouveau maître, Goliath est maintenant un nouveau retraité. "Au Puy du Fou, ils remplacent les chiens après sept ou huit ans de performances." Et ils ont peur de trouver une nouvelle maison.

Coup de coeur pour les chiens scandinaves

A travers un message de La Combe Noire, une reproduction de l'Isère spécialisée dans le berger blanc suisse et le loup tchécoslovaque, Sven a appris que le parc cherchait des familles pour deux de ses chiens. «C'était il y a trois mois. La pièce de Combe Noire est une pièce que je connais depuis dix ans. "Trente quelque chose est emporté par les visages des animaux." J'ai toujours eu des chiens, des Huskies. Les chiens scandinaves aiment beaucoup les chiens. "Et cela fait" quinze ans "depuis quand il «tomba sous le charme» du chien-loup tchécoslovaque. Une race domestique a été découverte à Prague. "Je suis allé visiter une ferme." Rien de plus.

Une vraie recherche

Avant que Goliath ne lui soit affecté, il s'agissait d'une véritable recherche menée à la fois par l'éleveur et par l'un des entraîneurs du Puy du Fou. Car la vie avec un tel animal ne s'improvise pas. La maison, l'espace, les autres animaux qui existent, les enfants, le métier, la disponibilité, le rythme de vie sont autant de points où la reproduction a interpellé les candidats à l'adoption. «Il y a eu 80 demandes pour Goliath. Ils ont fait une pré-classification. " Avant qu'un des entraîneurs du Puy du Fou ne prenne à son tour contact. "J'ai eu beaucoup de conversations avec lui avant qu'il ne décide de me le donner." Goliath et son entraîneur sont arrivés à Mellac à la mi-décembre. Pour les présentations et le début d'une nouvelle vie.

Après avoir travaillé au Puy-du-Fou, Goliath, un loup tchécoslovaque de 9 ans, profite désormais d'une heureuse retraite à Mellac.
Goliath avec sa nouvelle famille, Sven et Gwenn (Le Télégramme / Stéphane Guihéneuf)

Parce que le changement est radical. «Cela nous est simplement venu à l'esprit. Il ne savait rien des bruits dans la maison. Il ne connaissait ni les odeurs ni le mode de vie. Pour cause, Goliath, comme ses collègues, vivait dans un chenil. «Là, ils ont plus qu'un cadre de vie confortable.» Mais une maison c'est différent. Goliath a rencontré les chats, avec Newton, le chien de maison. "Aussi Gwenn, 5. Il y a quelques règles à suivre, comme le fait que le chien puisse s'isoler, surtout lorsqu'il mange des repas." Nous sommes prudents, comme avec tout autre chien. "

Dans la vie, il faut savoir attendre, les choses viennent naturellement

Sauf que Goliath n'est pas n'importe qui. "Il a une épaule carrée, il a eu une vraie vie sportive." Surtout, c'est déjà un chien "extrêmement bien dressé", admet Sven. Même capable de sourire à la demande. "Il a un vocabulaire extrêmement étendu." Le Mellacois – photographe de paysage – était à la recherche d'un compagnon de promenade. "Il sera avec moi en permanence." Goliath, c'est un petit rêve devenu réalité. "Dans la vie, il faut savoir attendre, les choses viennent naturellement."