Il entraîne des chiens

Il entraîne des chiens

Philippe Gavotto forme ses gardes-frontières, Philo et Coody, au quotidien avec ses moutons.

Rendre visite à Philippe Gavotto, c'est vivre un remake de lui L'homme qui a chuchoté aux oreilles des chevaux… si vous remplacez les chevaux par du bétail, spécialement formés pour devenir les principaux auxiliaires des bergers. Quant au héros, la même grande et charmante personnalité, le même lien entre l'homme et l'animal, le même goût pour la nature et la merveilleuse campagne. Guilherandais-Grangeois, 65 ans, né à Paris mais transplanté en Ardèche à l'âge d'un an, a eu une carrière professionnelle informelle avant de se découvrir une passion pour l'éducation pastorale. L'homme est au moins un homme d'affaires: il a été, entre autres, le gérant du magasin Bado-Sports à Valence de 1986 à 2000, le créateur d'une marque de sportswear, le créateur de la marque éthique Eco-6 qui fabrique des peluches d'animaux en voie de disparition et fournit le Crocodile. Ferme et en particulier le parc animalier de Peaugres.

Coup de foudre pour l'ami

"J'ai d'abord eu des chiens dans des refuges, mais je les ai tous perdus. Puis je suis retourné jouer et Coody, un Border Collie, est rentré à la maison. Comme cette race a une génétique de chien de berger, j'ai commencé à m'entraîner et j'ai découvert des compétitions d'agilité, mais je n'ai pas vraiment pu la trouver. Puis il y a huit ans, j'ai essayé le troupeau et c'était le coup de foudre. J'ai fait un stage à l'ACCT (académie des chiens de travail et des escortes). Compétitions alors, mais j'étais très moyen et Coddy, pas génial. J'ai réalisé que tous les gagnants ont des brebis ou sont des reproducteurs " Ici acheté Philip Philo, une femme de 2 ans avec un très bon pedigree, "ses parents sont champions! " La petite chienne noire et blanche, qui a 13 mois aujourd'hui, a déjà une très bonne tenue et ne se perd pas en vain en aboyant quand des inconnus passent, mais garde les yeux fixés sur le troupeau de moutons.

"Je cherche mes rêves"

Matin et soir, Philip retourne dans son domaine pour éduquer Philo. "Attention, c'est très différent du fond disponible pour protéger le troupeau. Border Collie se passionne pour rassembler le troupeau dès qu'il se disperse, c'est sa nature qui le veut. " Il a acheté douze moutons "skudde, une race rustique et vivante, avec des cornes", qui sert d'outil de travail à ses chiens. Le spectacle est passionnant: très doux, sans cris ni frange, mais avec détermination, Philippe s'adresse à son Ami en anglais: se tenir debout, s'allonger, partir, venir, sauter ! Il faut voir la chienne «déclarée» en regardant le troupeau, la queue baissée, elle regarde les moutons, démangeant du désir de les entourer, mais elle attend, docilement, l'ordre formé par la voix de son maître. Un beau lien entre le maître, le chien et le mouton, comme une version paisible des mythes de La Fontaine. Philippe passera le CACCBT (Certificate of Competence for Sheepdog Behavior) pour débuter les compétitions de cross-race puis "special border collie" avec le secret espoir d'atteindre le plus loin possible avec le Friend. Sa philosophie? "Essayer pour chasser mes rêves … "